Sur ma Planète

Sur ma Planète

çà, c'est fait !




Il y a un « rituel » pour lequel chaque année, je prends volontier RDV bien à l'avance…..

Le jour venu ,soit la météo ou une modification de dernière minute, ont ruiné mes projets mais là tous les indicateurs étaient au vert. 

 

Direction la 1° cat pour  une ouverture au soleil, le cul au frais car si le fond de l'air est plutôt dès plus agréable, celle de l'eau est quand même resté très basse. Gageons que cela ne gâchera pas mon ouverture en sèche, car pour mon collègue çà commence pas mal avec une beau poisson pris au vairon.

Je passerai la matinée à peigner au streamer sans succès alors que le collègue aligne ses prises, 4 pour une matinée, avant le déjeuner réparateur.

A si, quand même 4 gobages de localisés et 4 truites de calées……………. (Pas bon çà)

Repas qui sera pris sur le pouce : the next few minutes, will be mine (les minutes à venir, seront les miennes) et retour sur la berge.

Les gobages sont là 14h00.

Je rentre dans l'eau sur la pointe des pieds, me positionne trois quart aux poissons, quelques lancers d'une Beatis en cul de canard et rien. Changement ultra rapide pour un palmer sombre sur collerette grise en hameçon de 22, je raccourci la distance pour essayer de deviner ma mouche et c'est deux truites qui succomberont à ma gourmandise. Les poissons pris seront relâchés (of course). Mais le tresse  des ces dernières alerteront leurs partenaires qui se caleront  à leur tour au fond.

 

Une centaine de mètre plus haut, quelques gobages de localisés et rebelote mais là c'est mon Palmer qui ne plait plus. Pour cause, les beatis dévalent le fil de l'eau,  leur voilier, arborant leur belle voile toute dehors.

Changement de mouche est BINGO deux autres truites de mises dans l'APN. Les prises de c'est deux poissons, ont motivé un passant qui rentra dans l'eau 20 m plus haut de moi. Sa maladresse étant , placages de soie sur l'eau , arrachés trop musclées , le spot a été pourri par cette intervention , en quelques minutes. Quelle misère…………………………………….

Je retourne voir mon Pot qui aura pris une autre truite et loupé une belle. Pour la mouche tout semble se compliquer à peine une grande demi-heure de gobages. Bof, c'est çà l'ouverture

.

En redescendant une attardée se trahira  par quelques ronds sporadiques, elle passera,  elle aussi devant l'APN, pour se faire tire le portrait.



D'ailleurs pour cette journée de fête, j'ai utilisé enfin mon cadeau de Noel , un APN étanche, je sens que cette année va être excellente , au moins en photos .




11/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres